fiches hostas
 
acheter le livre
contact

Comment planter un hosta - toutes les étapes

(voir le catalogue hosta)

4. La plantation

 

Les moments les plus propices pour un établissement rapide sont quand les racines sont en pleine activité : au printemps, dès que les jeunes pousses sortent de la terre et pendant tout le développement des premières feuilles.  Puis, de nouveau pendant l’été, après la floraison quand la plupart des variétés produisent une nouvelle poussée de feuilles. 

 

Pour la plantation estivale d’une plante achetée racines nues, il est normalement conseillé de couper toutes les feuilles afin d’éviter une perte d’eau trop importante.  Au bout de quelques semaines les feuilles auront été remplacées et la plante aura retrouvé toute sa splendeur.

 

La taille du trou de plantation dépend surtout de la variété.  Pour les grands mieux vaut prévoir un trou d’au moins 75 cm de diamètre et de préférence 100 cm, pour une profondeur de 40 cm.  Pour les variétés de taille plus modestes, un trou de 50 cm de diamètre par 25 cm de profondeur sera largement suffisant.  Retournez la terre au fond afin de faciliter le drainage puis ajoutez une couche de vieux fumier ou de composte le tout couvert d’une couche de terre. 

 

Avant de sortir la plante de son conteneur trempez-le une heure ou deux dans un seau d’eau.  Même chose pour les plantes racines nues.  Si vous craignez quelque infection bactérienne ajouter du javel à l’eau pour une solution de 10%.    Si la plante a été cultivée en conteneur il faut doucement démêler les racines, même si en faisant on défait la motte.  Le plus important est d’encourager les racines à bien prendre leur place dans la terre.  Au même moment on peut aussi supprimer toute racine malade ou endommagée.

 

Au moment de placer la motte dans son trou, assurez que le collet sera juste dessous la surface du sol.  Si la motte a été défaite créez un monticule de terre mélangée avec du composte et y étendez les racines en éventail, tout en assurant la bonne hauteur de la plante.  ives d’un mélange de terre et de composte à laquelle vous avez ajouté un peu d’engrais, de préférence un engrais équilibré (20-20-20) à diffusion lente.  On peut aussi ajouter un peu de sang séché et de l’os broyé .  Depuis quelques années je n'utilise que du lombricompost (pour les plantes en pot ainsi que celles en pleine terre).  Assurez-vous que la terre de remplissage a éliminé toute poche d’air autour des racines.

 

Il ne vous reste qu’à arroser copieusement et à assurer un bon arrosage jusqu’à la reprise de la plante.  Pour les jeunes hostas récemment plantés il est préférable d’arroser très doucement pendant une longue période, par exemple en laissant un tuyau avec le robinet presque fermé pour que l’eau coule à peine, plutôt que d’arroser avec des trombes d’eau.

 

< précédente                     la suite   >

Jane PHILLIPS (Le Jardin Anglais)


 

page d'accueil
mentions légales
acheter le livre
contact