page d'accueil
 
acheter le livre
contact

Comment planter un hosta

- la bonne terre et le bon moment

(voir le catalogue hosta)

2. Et la terre

Une terre parfaite pour les hostas ?  Du sable, ils adorent.  Mais j'entend déjà les cries "et l'arrosage !".  Vous avez évidemment raison, planter des hostas dans du sable sera de la folie sauf si l'eau ne manque pas chez vous et vous avez la possibilité d'arroser tous les jours.

Une terre légère et friable permettant un bon développement de leurs racines , riche en humus et fraîche en été sans être trop humide en hiver. Mais si, comme la grande majorité, vous n’habitez pas dans ce genre de paradis, ne vous inquiétez pas, il vous faut juste un peu plus d’effort. 

Si votre terre est bien argileuse, une vraie terre à briques, vous et vos hostas auront un peu de mal. Dans ces conditions il faut amender, drainer (pour éviter une humidité excessive en hiver, ou penser plutôt à une culture en pot (et pourquoi pas enterrer le pot ensuite pour donner l'impression que la plante pousse en pleine terre).

En conclusion une terre riche, meuble et fraîche.

 

3.  Quand planter - le bon moment

On a toujours tendance à dire que les plantes cultivées en conteneur peuvent être plantées à n'importe quelle saison.  Ce qui est, presque, vrai.

Pour les hostas il faut éviter de planter en plein hiver, un trop d'eau ou des températures trop basses peuvent être fatals aux plantes nouvellement installées.  Si vos hivers sont rigoureux éviter également la fin de l'automne, l'idéal sera de laisser six semaines entre la plantation et les premières gelées. Votre hosta aura le temps de s'installer avant son hivernage.

Le printemps et l'été sont parfaits, dans les deux cas il faut assurer un bon arrosage, une période de sécheresse est aussi dévastatrice au printemps que l'été.

 

< précédente                     la suite   >

Jane PHILLIPS (Le Jardin Anglais)

    
page d'accueil
mentions légales
acheter le livre
contact